Le docteur Raymond Abrezol était un médecin suisse, l’un des premiers disciples (si l’on peut dire) du professeur Afonso Caycedo. En tant que sophrologue et auteur, il a contribué à faire connaître la sophrologie dans les pays francophones. Particulièrement actif dans le domaine du sport, il a accompagné de nombreux champions dans leur préparation mentale. Dans les performances sportives, le stress est un vrai sujet qu’il faut traiter pour espérer réussir.

Il nous a laissé ses 10 lois anti-stress pour cultiver notre bonheur et accroître nos performances dans tous les domaines.

1 – Ne pas dépasser ses possibilités

Abrezol a travaillé avec des grands sportifs qui devaient se dépasser continuellement pour pouvoir monter sur le podium. Mais « se dépasser » ne signifie pas outrepasser ses limites (avec le risque de se faire mal). Il faut justement apprendre à les connaître pour pouvoir se respecter pleinement. Cette connaissance de soi participe au lâcher-prise dans la pleine bienveillance. Une règle anti-stress à mettre rapidement en place !

2 – Équilibrer Altruisme & Égoïsme

L’équilibre est le maître mot en toute chose pour préserver une vie sereine. Être entièrement dévoué aux autres n’est pas juste (sauf si vous vous souhaitez vivre une vie sacerdotale) et pratiquer l’égocentrisme n’est pas sain non plus.  Prendre conscience de la balance entre  le donner et le recevoir pour équilibrer notre posture intérieure/extérieure est une des règles d’anti-stress relationnel.

3 – Cultiver l’amour

On ne parle pas ici d' »amour-amoureux » mais plutôt d’amour désintéressé, ce sentiment d’amour pour soi-même (tout d’abord) qui doit rayonner ensuite vers l’extérieur. Cet amour inclut la bienveillance, la générosité, le non-jugement, l’accueil et l’écoute. En cultivant cet amour de soi, le stress est moins nocif.

4 – Vivre l’instant Présent

C’est une des lois du docteur Abrezol qui est très difficile à pratiquer car nos vies trépidantes (devrai-je dire stressantes) nous poussent à anticiper demain ou encore à nous flageller pour hier. Si les lois n°3 et n°6 sont intégrées, hier ne nous fera plus mal. Faut-il encore réussir à vivre maintenant !
Pourtant MAINTENANT est le seul vrai instant à vivre. Vivons le pleinement.

5 – Imaginer l’avenir positivement

La pensée créé. Ce n’est pas la volonté qui fait l’avenir, c’est l’imagination. Emile Coué, avec sa méthode nous dit que l’imagination nous aide à atteindre  nos objectifs. En sophrologie, il existe un exercice que toutes les personnes de type anxieux adoreront : L’anticipation positive du futur qui consiste à imaginer un futur idéalisé avec un minimum de contrainte. Vous connaissez la citation : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ! »

6 – Réaliser que l’on ne peut rien changer au passé

Le passé reste le passé. Des évènements se sont produits : le Prince Harry n’est plus célibataire. Jul a obtenu une victoire de la musique. Prince est décédé, Jean Rochefort aussi.
Tout ce que vous pouvez changer ici, c’est votre perception de ce passé, l’accepter dans un premier temps puis comprendre comment vous en êtes sortis grandis.

7 – Cultiver le paradoxe

Le Docteur Abrezol nous encourage à aller là où l’on ne nous attend pas, une manière de sortir de notre zone de confort en faisant des actions parfois inattendues.

8 – Cultiver l’intuition

Nous ne sommes pas différents des animaux qui nous entourent si ce n’est que  notre néocortex est tellement développé que nous prenons pour vérité ce que disent nos pensées ! Pourtant, comme tous les animaux terrestres nous sommes intuitifs, nous recevons constamment une multitude d’informations qui transitent dans nos sens. Reconnectons-nous à notre intuition !

9 – Ajuster ses espoirs à un niveau réaliste

C’est l’une des bases d’un objectif SMART ! Il n’y a rien de plus stressant qu’un objectif inatteignable car irréaliste. Cela arrive parfois dans le cadre professionnel et c’est bien évidemment  générateur de stress !

10 – Rire le plus possible

Le rire est un puissant anti-stress, il produit des endorphines et un sentiment de bien-être et parfois même d’extase. Et si vous n’avez pas matière à rire dans votre vie, pourquoi ne pas essayer le yoga du rire ? C’est un rire un peu forcé au démarrage, mais par la suite, le rire naturel arrive et s’installe !!!

Ma recette : Commencez par la loi n°10 tous les jours, et c’est plus facile d’intégrer les autres lois.

Et vous, quelles sont les lois que vous pratiquez ?

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé(e) des derniers dossiers thématiques, articles, conférences, ateliers et ressources en ligne...

Bravo, vous êtes inscrit !

Share This
%d blogueurs aiment cette page :