Connaissez-vous le malaise diffus ?

C’est une sorte de mélange d’émotions désagréables et irritantes qui vous font dire que vous ne vivez pas la vie que vous voudriez vivre. Ce malaise peut d’abord se présenter sous forme d’irritations, d’émotions qui s’expriment sans déclencheur : tristesse, peur  ou encore colère… Vous pouvez même sentir dans votre corps, que cela ne va pas. Votre corps parle et vous alerte. Il enchaine les petits maux  en tout genre ; qu’est-il en train de vous dire ?

Êtes-vous un homard ?

Dans la nature, de nombreux animaux effectuent des mues au cours de leur vie et le cas le plus étonnant reste celui du Homard.

Le homard grandit tout au long de sa vie et pour cela, il a besoin de se fabriquer à plusieurs reprises une nouvelle carapace. Lorsqu’il se sent inconfortable et à l’étroit dans sa carapace, il est venu le temps pour lui, de se réfugier sous une pierre, à l’abri des prédateurs pour y effectuer sa mue. Il y restera le temps que sa nouvelle carapace puisse être aussi dure et résistante que la précédente. Ainsi, un homard peut croitre toute sa vie ; le plus grand jamais pêché mesurait plus d’1 mètre de long.

Imaginez maintenant que nous soyons des sortes de homard, mais que notre besoin de croissance ne soit pas physique (externe) mais plutôt psychologique et spirituel (interne)…
Les émotions, le stress perçus seraient alors des signaux qui nous informeraient qu’il est temps pour nous d’effectuer notre mue, d‘aller vers le changement. Plutôt que de chercher des moyens allopathiques pour juguler le stress, cherchons à grandir et à croitre à l’intérieur pour dépasser nos blocages, changer nos comportements pour que cela puisse rejaillir à l’extérieur.

Certains sages indiens comme Sadhguru disent que le stress n’existe pas puisqu’il est provoqué par nos filtres de perception. En dehors de la question philosophique liée à l’existence, le stress reste une réponse physiologique bien réelle à un stimulus intérieur ou extérieur. C’est une information à intégrer qui appelle une action de notre part. Alors Fuir ou Combattre ? Rester ou Partir ? Dormir ou s’éveiller ? Rester figé ou Grandir ?

Qu’en dites vous ?

Voici la vidéo d’Abraham Twerski qui a fait cette analogie avec le homard.

N’hésitez pas à partager.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé(e) des derniers dossiers thématiques, articles, conférences, ateliers et ressources en ligne...

Bravo, vous êtes inscrit !

Share This
%d blogueurs aiment cette page :